Cicatrices d'acné


Laser 1450 nm: Acné en poussée, cicatrices d'acné, traitement desrides, des cernes, des vergetures...  

Echographie ?

Dans les acnés induites d'origine hormonale, l'exploration de la cause peut parfois, en effet, conduire chez la femme à la pratique d'une échographie abdomino-pelvienne avec exploration des ovaires, des reins, des glandes surrénales.

 

         

Les maladies qui peuvent favoriser la survenue d'acné

L'acné peut être la traduction d'effets indirects de maladies plus générale. Dans l'absolu, toutes les maladies provoquant un trouble de l'équilibre hormonal (notamment oestrogénique ou stéroidien) peuvent entraîner une acné ou majorer un terrain acnéïque pré-existant.

Ces maladies sont le plus souvent liée à un dysfonctionnement d'organes provoquant une synthèse anormale d'hormones ou à l'augmentation de processus enzymatiques de transformation de graisses ou de substances en hormones.

Devant toute acné atypique, le médecin recherchera à explorer le fonctionnement des organes génitaux (ovaires, testicules), des glandes surrénales. Il recherchera aussi une obésité importante pouvant jouer un rôle dans l'équilibre hormonal.

L'exploration de l'acné peut demander, chez la femme, la réalisation de prises de sang à la recherche d'anomalies de production hormonale (Bilan à faire entre le 3ème et le 5ème jour des règles (après 3 mois d’arrêt de toute contraception) - testostérone libre - sulfate de DHEA - prolactine - avec éventuellement delta-4-androstènedione et 17OH progestérone si les dosages précédents sont anormaux.  Ces prises de sang permettent généralement de cibler l'organe responsable au niveau hormonal.

Dans ce type d'acnés induites, on retrouve des maladies comme le syndrome de Cushing, les ovaires polykystiques, les hyperandrogénies, les syndromes de masculinisation, les pathologies des glandes surrénales... On peut aussi retrouver des acnés induites en matière de dopage sportif.